Actualité nationale Thématiques

Sécurité : des transformations majeures en marche

Pour beaucoup de nos concitoyens, la sécurité est une préoccupation majeure. On parle beaucoup de « sentiment d’insécurité », comme s’il ne s’agissait, souvent, que d’une impression, diffuse. Pourtant, les attentats terroristes ont mis tristement en lumière un fait : la sécurité est la première des libertés – et le Gouvernement doit s’efforcer de la garantir, aux côtés des forces de police, de gendarmerie et des services de renseignement.

De la « petite » incivilité à la lutte contre le terrorisme, cette année a été marquée, je crois, par des évolutions importantes, sur lesquelles nous pouvons revenir :

Face à la menace terroriste, cette loi assure la protection des Français et donne aux forces de sécurité intérieure les moyens d’être plus efficaces. Elle comporte notamment : une sécurité accrue sur les grandes manifestations publiques, la fermeture de lieux de culte où l’on incite à la haine ou encore la création de visites domiciliaires administratives, qui permettent, quand une menace arrive et que nous n’avons pas le temps de la judiciariser, de la traiter rapidement. 

L’état d’urgence doit rester un régime d’exception. La loi antiterroriste a permis d’en sortir en renforçant notre droit commun, tout en conservant nos libertés individuelles les plus fondamentales.

Il s’agit de permettre à la police de réinvestir les quartiers, les villes et de recréer du lien et de la confiance avec la population. Cette réforme donne aussi aux forces de police les moyens et la responsabilité de fournir du renseignement de terrain pour détecter, au plus tôt, des comportements pouvant dériver sur des actes terroristes.

Aux côtés de Marlène Schiappa et de Nicole Belloubet, le ministre de l’Intérieur a porté et fait voter une loi historique dans la protection des femmes face aux violences qu’elles subissent au quotidien. La verbalisation du harcèlement de rue en est l’une des mesures les plus emblématiques.

Elle renforce la protection des personnes les plus vulnérables, prévoit d’améliorer l’accueil des demandeurs d’asile, notamment en réduisant les délais de procédures et d’être plus efficace dans la reconduite des personnes en situation irrégulière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *