Actualité nationale

Une grande consultation pour nos aînés

On dit qu’une société s’évalue à la façon dont elle prend soin de ses aînés. S’atteler au chantier de la dépendance était donc une nécessité, en plus d’une promesse du Président Macron. 

Président du Département de Vaucluse jusqu’en 2014, chef de file de l’action sociale, j’ai beaucoup travaillé sur cette question. Le vieillissement de la population, que l’on constate nationalement, est particulièrement prégnant dans notre département : ne serait-ce qu’entre 2010 et 2015 (derniers chiffres recensés par l’INSEE), le nombre de Vauclusiens âgés de plus de 75 ans a grimpé de 9%. Nous comptons d’ailleurs plus de 15 000 bénéficiaires de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie, versée aux personnes en perte d’autonomie de plus de 60 ans). Je sais donc l’importance des enjeux que pose la question de la dépendance et la multiplicité des réponses que l’on peut apporter, en établissement ou en favorisant autant que possible le maintien à domicile.

C’est donc avec satisfaction que j’accueille la volonté d’Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, de « continuer nos efforts pour avancer vers une société plus inclusive et plus protectrice pour les personnes âgées ».

Concrètement, cela commence par une grande consultation citoyenne sur le grand âge et l’autonomie, qui préfigurera la réforme à venir. Cette consultation, dont je souhaite que chacun s’empare, permet de développer « des idées en 140 signes, pour proposer des solutions ou des initiatives qui permettraient d’aider les personnes âgées à mieux vieillir » (A. Buzyn).

> Pour répondre, dès aujourd’hui et jusqu’au 1er décembre, à cette consultation, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *