Actualité nationale

Dépasser les clivages pour ancrer les politiques publiques au niveau territorial

On a suffisamment entendu dire que les politiques publiques décidées depuis Paris ne tenaient pas compte de la « réalité du terrain »… pour se réjouir quand, cette fois, les propositions faites vont, au contraire, dans le sens d’une plus grande intégration des spécificités des territoires.

C’est le cas avec la « mobilisation nationale et territoriale pour l’emploi et les transitions écologique et numérique », annoncée par le Président de la République lors de sa conférence de presse et mise en forme dès ce lundi par le Premier Ministre qui avait invité à Matignon les partenaires sociaux, les associations d’élus, les acteurs associatifs et les ministres concernés. L’objectif est simple : associer d’avantage les élus, les organisations syndicales, les associations, pour que les mesures soient construites au plus près du terrain.

Au delà du changement de méthode, le Gouvernement proposera de travailler sur 5 sujets : l’accompagnement des demandes d’entrée en apprentissage (logement, mobilité…), les offres d’emploi non pourvues, les  freins à la reprise d’un emploi (mobilité, garde d’enfant…), l’accompagnement des territoires pour réussir les transitions (contrat de transition écologique) et la transition écologique au quotidien. Sur chacun de ces sujets (éventuellement complétés par les propositions des partenaires), si les dispositifs législatifs existent, il faudra examiner la latitude à donnner à ceux qui sont les mieux placés pour trouver les solutions adaptées à chaque territoire, à ceux savent mieux que quiconque développer ce qui marche et corriger ce qui ne fonctionne pas.

Très certainement un pas dans la bonne direction, donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *