Actualité nationale

Produire pour détruire, c’est fini !

L’élimination de tous les invendus de produits encore utilisables sera interdite… c’est un des volets, présenté la semaine dernière par Brune Poirson et le Premier Ministre, de la nouvelle loi anti-gaspillage en préparation.
Le but ? Obliger les producteurs, importateurs et distributeurs de produits non alimentaires neufs à réemployer, réutiliser ou recycler leurs invendus pour leur donner une nouvelle vie. Un seul chiffre d’ailleurs, à titre d’exemple : la réutilisation ou recyclage des textiles permet d’économiser 250 000 t/an de CO2, soit l’équivalent des émissions de 125 000 voitures par an. Cette mesure va également favoriser la solidarité à travers le don à des associations ou des entreprises de l’économie sociale et solidaire. 

Prévue pour entrer en vigueur fin 2021 (pour les produits d’ores et déjà couverts par une filière de recyclage), et au plus tard fin 2023 pour les autres, cette loi est une première mondiale. Une manière de responsabiliser tout le monde (acteurs publics et privés, consommateurs citoyens) dans la nécessaire transition énergétique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *