Actualité nationale

Un plan d’urgence pour l’hôpital

La semaine dernière, Édouard Philippe, et la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, présentaient un plan d’urgence pour l’hôpital, pour répondre aux mouvements de grève, aux difficultés de l’hôpital public en général et à la crise d’attractivité des métiers du secteur hosptalier. 
Le problème n’est pas récent, après des « années de mise sous tension qui ont fait peser sur l’hôpital l’essentiel de l’effort de maîtrise de dépenses de santé » (Emmanuel Macron, 14/11/2019).

Le plan Ma Santé 2022, élaboré par le Gouvernement en concertation avec les acteurs du secteur apportait déjà un certain nombre de mesures structurelles qui visent à inverser les tendances actuelles. Pour autant, le plan d’urgence vise à accélérer ses effets, autour de trois objectifs forts :
restaurer l’attractivité de l’hôpital auprès de son personnel
déverouiller le fonctionnement des hôpitaux, en luttant contre la bureaucratie
dégager des moyens supplémentaires, en augmentant les budgets et en allégeant significativement la dette des hôpitaux. Au total, ce sont donc 1,5Mds d’euros supplémentaires pour l’hôpital sur les 3 prochaines années et un programme massif de reprise de dettes de 10Mds d’euros sur 3 ans.

Pour retrouver la synthèse des annonces « Plan d’urgence pour l’hôpital –Ma Santé 2022 », cliquer ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *