Actualité nationale

Violence faites aux enfants : un plan pour « mobiliser la société »

C’est depuis le siège de l’UNESCO, à l’occasion de l’anniversaire des 30 ans la Convention internationale des droits de l’enfant, que s’est exprimé le Président de la République : plus de 52 000 enfants ont été victimes de violences, mauvais traitements ou abandons. Encore plus grave, 1 enfant meurt sous les coups de ses parents tous les 5 jours.
Un plan de lutte contre ces violences était nécessaire, il a été présenté par Adrien Taquet, secrétaire d’Etat en charge de la protection de l’enfance auprès de la Ministre des Solidarités et de la santé. 

Pour ce plan, qui fera l’objet d’un suivi dès janvier entre le Président et les associations oeuvrant dans ce domaine, ce sont donc 5 objectifs qui sont déclinés en 22 mesures :

1. Sensibiliser, former et informer (notamment via l’intervention des associations pendant le temps périscolaire)
2. Libérer la parole, et favoriser le repérage et les signalements en renforçant les moyens du 119 et en installant des équipes pédiatriques référentes dans chaque région
3. Mieux protéger les enfants au quotidien, en étendant le contrôle systématique des antécédents judiciaires des professionnels exerçant une activité au contact habituel des enfants, en portant à 5 ans les peines pour la consultation d’images pédopornographiques, en imposant d’ici 6 mois, aux acteurs du numérique, de « mettre en place un contrôle parental par défaut », plutôt qu’une option volontaire pour lutter contre l’exposition trop facile aux images pornographiques
4. Mieux accompagner les enfants victimes 
5. Prévenir le passage à l’acte et éviter la récidive
, avec l’installation d’un numéro d’écoute et d’orientation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *